Mauvaise foi

Je supporte mal la mauvaise foi et les mensonges de la politique, et cette semaine j'ai été servi, entre les pleurs des pauvres pourchassés de Notre-Dame-des-Landes et les grévistes de la SNCF (sans pouvoir oublier, hélas, les réactions complètement outrées des bouffeurs de curés au discours de Macron) ! Par exemple : les squatteurs de NDDL se sont plaints de brutalités policières alors qu'ils ont reçus les gendarmes mobiles avec des cocktails Molotovs, qu'ils ont tiré sur un hélicoptère de la gendarmerie avec un canon à grêle, et qu'il y a eu plus de blessés chez les moblos que chez les zadistes. En même temps les voilà qui raillent le grand nombre de gendarmes mobilisés pour déloger le petit nombre de zadistes "non armés" en faisant mine de ne pas se rendre compte que si les gendarmes étaient autant et s'ils ont mis trois jours à démanteler leurs taudis c'est justement parce qu'ils voulaient faire cette évacuation le plus délibérément possible en faisant le moins de dégâts personnels possible. Et bien sûr tous les ignorants gogos de gauchistes qui gobent ces mensonges et ces exagérations ! Quant à la grève de la SNCF elle va probablement s'enliser et bien sûr échouer, il y a de moins en moins de grévistes et de plus en plus de trains les jours de grève, et bientôt plus personne ne va en parler ! La CGT a une énorme responsabilité vis à vis des gens qu'elle a convaincu de faire grève pour des motifs politiques, en leur faisant miroiter le grand soir ! Ces gens, la CGT, la FI cherchent à renverser le résultat du suffrage universel simplement parce que celui-ci leur déplaît. C'est inadmissible.