Toddler in Chief

Encore un jour où la presse américaine s'inquiète pour la santé mentale de son président. Il faut dire qu'il y a de quoi. Un article du Washington Post nous apprend que Trump est une "cocotte-minute sous pression" qui n'est empêché d'exploser que par la diligence et la modération de son entourage. Un article similaire de Politico nous explique que l'entourage de Trump a le plus grand mal à le retenir de prendre des décisions irraisonnées et a constamment recours à des stratagèmes pour lui changer les idées.

Dès ce matin à 6 heures Trump s'en est pris sur Twitter à la Ligue Nationale de Football, à une journaliste d'ESPN, à un membre Républicain du Congrès ("Liddle Bob Corker") qui possède un énorme pouvoir de nuisance contre Trump, et aux Démocrates.

Bob Corker (Rep.) sénateur du Tennessee au Congrès des États-Unis depuis 2007, est président du Comité des Affaires Etrangères du Sénat. Le sénateur Corker est l'un des rares sénateurs Républicain a avoir fait des déclarations quelque peu critiques à l'égard du Président. Il a décidé récemment de ne pas se représenter aux prochaines élections. Cette décision et ses critiques n'ont pas plu à Trump qui n'a rien trouvé de mieux que d''insulter Corker dans une série de tweets dimanche matin. Le sénateur Corker a alors répondu à Trump sur Twitter en comparant la Maison Blanche à une crèche maternelle dont le personnel aurait raté l'heure de l'embauche ce matin là, et plus encore en accordant un entretien au New York Times dans lequel il taille littéralement Trump en pièces.

Enfin, dans un entretien avec le magazine Forbes, paru aujourd'hui, Trump s'en prend à son Ministre des Affaires Etrangères (Secretary of States) Rex Tillerson qui l'aurait, selon la presse, traité de "débile". Trump propose à Tillerson un test de QI pour savoir qui est le plus intelligent des deux en laissant entendre que Tillerson serait sûr de perdre.

Il y a lieu, comme on peut le voir, de douter de la santé mentale de Donald Trump.

Aucun commentaire: